Terre d’arjoux à l’heure écossaise – Décembre 2020

Terre d’arjoux à l’heure écossaise – Décembre 2020

Un peu plus de la moitié des surfaces de l’exploitation sont destinées à accueillir les cochons. Le reste est en pâture et culture, ce qui nous permet de pouvoir prendre d’autres animaux. Pour le démarrage, nous avons fait le choix d’accueillir des vaches en pension. Les terrains n’étant pas homogènes, entre pâtures, friches et forêts naissantes, nous nous sommes tournés vers une race rustique avec des highlands, vaches d’origine écossaise de petit gabarit, à frange et cornes prononcées. Nous avons pris en pension 10 vaches et génisses de Clément qui assurent l’entretien des terrains par tous les temps.

Moins exotiques que les highlands mais tout aussi efficaces dans les friches, Coco (le grand) et Rawet (le petit) complétent le cheptel. Ils cohabitent pour le moment en bonne intelligence avec les vaches avant de rejoindre les parcs à cochons où ils auront la lourde tâche d’assurer un rôle de debroussaillage dans les inter-rangs et bords de parcs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *